Paolo Zanzu
 
 
LOGO_LeStagioni_VLANC-01.png
 
PAR_6809-Retouched.jpg

À propos

L’ensemble Le Stagioni est né en 2017 de la rencontre de musiciens menant une carrière internationale en solistes et au sein des grands ensembles européens sur instruments d’époque.

 

Attirés par la création d’un projet commun où l’expérience soutient la fraîcheur et l’envie de renouvellement de l’interprétation de la musique sur instruments d’époque, ils constituent autour de Paolo Zanzu un ensemble à géométrie variable, où le chant tient une place d’honneur. Le répertoire des Stagioni se construit autour des grandes œuvres du XVIIIe siècle et du premier XIXe siècle.


À partir de la saison 2018-2019, Le Stagioni sont en résidence au Théâtre de Semur-en-Auxois, où ils donneront plusieurs concerts.

 
PAR_6656_coupé.jpg
 
 

Projet Musical

 
Fonder un nouvel orchestre répond à la nécessité de créer un nouveau son, une nouvelle esthétique, un nouvel univers musical. Le répertoire des Stagioni se fonde sur le grand XVIIIème siècle européen, avec en son centre Haendel qui, plus que n’importe lequel de ses contemporains, a su synthétiser, unir et fondre les styles et les esthétiques musicaux de son temps. Haendel est un point d’arrivée. Il est également un point de départ. De nouveaux courants prennent forme à partir du milieu du siècle en Europe, de Naples à Dresde. La musique européenne s’affranchit des canons baroques pour emprunter de nouvelles voies. Des formes musicales nouvelles voient le jour, comme la symphonie, qui gagne rapidement tout le continent. En peu de temps, l’identité musicale de l’Europe entière connaît une transformation radicale.
Seules quelques décennies d’expériences, d’essais et d’épreuves séparent Haendel de Mozart : une filiation certes indirecte, mais qui, à travers Vinci, Leo, Pergolesi, Jommelli, Cimarosa et Johann Christian Bach, ne perd jamais sa cohérence structurale et sonore. De la même façon, il existe une continuité entre l’orchestre de Haendel, celui des compositeurs napolitains et celui de Haydn, de Mozart et du premier Beethoven. Retrouver cette filiation sonore, réinventer un son polyédrique et malléable, une identité originale et manifeste, construire un orchestre qui, prenant sa source dans l’œuvre de Haendel et le baroque italien, parvient au grand classicisme viennois : tel est le défi et le programme artistique des Stagioni.
PAR_6975- Retouched.jpg
 
 

Musiciens associés aux projets des Stagioni

Lucía Martín Cartón, soprano.
Anna Reinhold, mezzo-soprano.
Carlo Vistoli, contre-ténor.
Nicholas Scott, ténor.
Cyril Costanzo, basse.

Tami Troman, violon.
Liv Heim, violon.
Charlotte Grattard, violon.
Jorlen Vega, violon.
Roldán Bernabé, violon.
Laura Corolla, violon.
Emmanuelle Dauvin, violon.
Marie Legendre, alto.
Maialen Loth, alto.
Marco Frezzato, violoncelle.
Cyril Poulet, violoncelle.
Keiko Gomi, violoncelle.
Lucile Perrin, violoncelle.
Ronald Martin Alonso, viole de gambe.
Michele Zeoli, contrebasse.
Tiam Goudarzi, flûte.
Daniel Lanthier, hautbois.
Laura Duthuillé, hautbois.
Javier Zafra, basson.
Jani Sunnarborg, basson.
Thomas Dunford, théorbe.

Répertoire

 

i. opéra et musique vocal

L’Opéra italien international du XVIIIe siècle / L’École napolitaine avant tout : Alessandro Scarlatti, Nicola Porpora, Pergolesi, Leo, Vinci, etc. L’École vénitienne : Caldara, Vivaldi etc. Les Allemands : Hasse, Händel etc. — L’Opera buffa — L’Opéra français du XVIIIe siècle / notamment celui des compositeurs italianisants (Leclair, Mondonville), et l’opéra-comique, qui reste un continent relativement inexploré. — L’Oratorio et la pastorale / c’est-à-dire l’opéra napolitain en version sacrée. — La musique sacrée en général — Le récital de chanteur soliste / avec intermèdes orchestraux. — La cantate / tant italienne que française, notamment les cantates orchestrales.


ii. musique instrumentale

L’Oratorio et la pastorale / c’est-à-dire l’opéra napolitain en version sacrée. — La musique sacrée en général — Le récital de chanteur soliste / avec intermèdes orchestraux. — La cantate / tant italienne que française, notamment les cantates orchestrales. — La musique orchestrale européenne du XVIIIe siècle.


iii. programmes

Le Stagioni proposent trois programmes d’effectifs différents :
1.  Concert avec l’orchestre entier / 2.  Concert de musique de chambre. / 3. Récital de clavecin.



Philosophie

 

Le Stagioni fondent leur travail sur une recherche musicologique approfondie. Ils assurent le sérieux musicologique des différents programmes en s’associant un expert du répertoire. Ils s’appuient sur un travail éditorial récent, si possible original, voire conduit par eux-mêmes. Ils se sont donné les trois principes suivants pour interpréter les œuvres de manière historiquement informée :

 

• Le Stagioni respectent l’intégrité des œuvres : elles ne seront pas réorganisées ou coupées etc. au-delà de la marge d’adaptation historiquement attestée (différentes versions d’une œuvre, variantes...)

• Le Stagioni respectent l’instrumentation et l’orchestration originales des œuvres en restant fidéles à l’instrumentation originale et aux effectifs historiques, ou du moins aux proportions des orchestres historiques, variables suivant les traditions nationales (par exemple, on trouvait plus de violoncelles en France, plus de contrebasses en Italie, plus de hautbois en Allemagne...).

• Le Stagioni respectent la composition de la basse continue et essaient de la réaliser de la manière la plus authentique possible.

 
altra foto stagioni. site internet.jpg
 

Le Stagioni sont en résidence au

Théâtre de Semur-en-Auxois

 
L1008854.jpg

Prochains concerts

 

“Within a furlong of Edinboro’ town”
Scottish and European Art Music in the 18th century

Le Stagioni
Liv Heym, violon
Tiam Goudarzi, flûte à bec
Emilia Gliozzi, violoncelle
Paolo Zanzu, clavecin

Le Stagioni sont invités par l’Institut Français d’Ecosse à donner leur premier concert à Edimbourg, dans le cadre du festival Harpsichord en fête.
Paolo Zanzu donnera également le concert inaugural du festival, avec un programme Bach, Babell, Haendel et Scarlatti, le 7 mars.

 

Samedi 9 mars

Edimbourg (Ecosse)

19h00

St Cecilia’s Hall
50 Niddry Street
Edinburgh (UK)

Harpsichord en fête

Billets →


Concert de printemps

 

 

Semur-en-Auxois

20h30

Théâtre de Semur-en-Auxois
11 Rue du Rempart
21140 Semur-en-Auxois

Réservations :
accueil@terres-auxois.fr
03 80 97 05 96

Samedi 06 avril