Paolo Zanzu
 
 
LOGO_LeStagioni_VLANC-01.png
 
PAR_6809-Retouched.jpg

À propos

L’ensemble Le Stagioni est né en 2017 de la rencontre de musiciens menant une carrière internationale en solistes et au sein des grands ensembles européens sur instruments d’époque.

Attirés par la création d’un projet commun où l’expérience soutient la fraîcheur et l’envie de renouvellement de l’interprétation de la musique sur instruments d’époque, ils constituent autour de Paolo Zanzu un ensemble à géométrie variable, où le chant tient une place d’honneur. Le répertoire des Stagioni se construit autour des grandes œuvres du XVIIIe siècle et du XIXe siècle.

À partir de la saison 2018-2019, Le Stagioni sont en résidence au Théâtre du Rempart, à Semur-en-Auxois, où ils donnent plusieurs concerts par an.

 

Le Stagioni sont en résidence au

Théâtre de Semur-en-Auxois

 
L1008854.jpg

Projet Musical

 
Fonder un nouvel orchestre répond à la nécessité de créer un nouveau son, une nouvelle esthétique, un nouvel univers musical.
Le répertoire des Stagioni se fonde sur le grand XVIIIème siècle européen, avec en son centre Haendel qui, plus que n’importe lequel de ses contemporains, a su synthétiser, unir et fondre les styles et les esthétiques musicaux de son temps. Haendel est un point d’arrivée.
Il est également un point de départ. De nouveaux courants prennent forme à partir du milieu du siècle en Europe, de Naples à Dresde. La musique européenne s’affranchit des canons baroques pour emprunter de nouvelles voies. Des formes musicales nouvelles voient le jour, comme la symphonie, qui gagne rapidement tout le continent. En peu de temps, l’identité musicale de l’Europe entière connaît une transformation radicale.
Seules quelques décennies d’expériences, d’essais et d’épreuves séparent Haendel de Mozart : une filiation certes indirecte, mais qui, à travers Leo, Cimarosa, Sammartini et Johann Christian Bach, ne perd jamais sa cohérence structurale et sonore. De la même façon, il existe une continuité entre l’orchestre de Haendel, celui des compositeurs italiens et celui de Haydn, de Mozart et du premier Beethoven.
Retrouver cette filiation sonore, réinventer un son polyédrique et malléable, une identité originale et manifeste, construire un orchestre qui, prenant sa source dans l’œuvre de Haendel et le baroque italien, parvient au grand classicisme viennois : tel est le défi et le programme artistique des Stagioni.

Répertoires musicaux

 
DSCN3139.jpg
 

Dès les débuts de l’ensemble, son activité s’est partagée entre musique de chambre (Within a Furling of Edinboro’Town, Musique au temps de Louis XV) et en grand effectif (Haendelmania, Il Duello d’Amore). En effet, l’orchestre baroque, puis l’orchestre classique, tels que Paolo Zanzu les conçoit, se fondent sur l’amplification d’un noyau de musiciens en formation de chambre, auxquels d’autres s’ajoutent selon les exigences. En outre, dans un orchestre aux ambitions élevées, la qualité des instrumentistes est fondamentale et une pratique chambriste leur permet de conserver un haut niveau d’exigence.

Le répertoire fondateur est celui du XVIIIe siècle, baroque, puis classique, et du XIXe siècle.

 

À rebours d’une conception de la musique baroque qui associe étroitement deux siècles aussi différents que le XVIIe et le XVIIIe, Le Stagioni défendent l’idée que les révolutions harmoniques et esthétiques de la fin du XVIIe ne sont que les prémices du XVIIIe, qui les véhicule, presque inchangées, au siècle suivant. C’est pourquoi, au-delà d’un goût personnel, l’ensemble construit son répertoire en partant du XVIIIe siècle pour se tourner vers le suivant.

Le Stagioni tiennent à proposer un panel aussi vaste que possible d’effectifs et de programmes, comprenant récitals, musique de chambre vocale et instrumentale, projets d’orchestre et, surtout, opéra et oratorio. Leurs programmes, créés ou à venir, témoignent de cette vision et de cette diversité.

altra foto stagioni. site internet.jpg
 

Musiciens associés aux projets des Stagioni

Tami Troman, violon solo.
Liv Heim, co-soliste.
Roldán Bernabé-Carrión, violon.
Laura Corolla, violon.
Emmanuelle Dauvin, violon.
Jeffrey Girton, violon.
Charlotte Grattard, violon.
Clara Lecarme, violon.
Bénédicte Pernet, violon.
Yannis Roger, violon.
Dahlia Adamopoulos, alto.
Myriam Bulloz, alto.
Delphine Grimbert, alto.
Marco Frezzato, violoncelle solo.
Emilia Gliozzi, violoncelle.
Keiko Gomi, violoncelle.
Lucile Perrin, violoncelle.
Ronald Martin Alonso, viole de gambe.
Hugo Abraham, contrebasse.
Michele Zeoli, contrebasse.

Tiam Goudarzi, flûte à bec.
Giulia Barbini, traverso.
Marion Ralincourt, traverso.
Daniel Lanthier, hautbois.
Laura Duthuillé, hautbois.
Jani Sunnarborg, basson.

 
 

Soutenir

Le Stagioni

 
DSC09859_recoupée.jpg

Prochains concerts